Accueil » 11 FEVRIER 2023 A DOUALA 2EME : LES ABSENTS ONT EU TORT, Par Bertrand Minfouma

11 FEVRIER 2023 A DOUALA 2EME : LES ABSENTS ONT EU TORT, Par Bertrand Minfouma

Par La Rédaction
0 commentaire 95 vues

La jeunesse effervescente de l’arrondissement de Douala 2e s’est une fois de plus montrée dynamique et prête à se réarmer moralement et à s’auto-employer. Les jeunes du primaire, du secondaire et ceux de la société civile ont réaffirmé leur volonté de participer à la construction d’un Cameroun uni et prospère. Des prestations grandeur nature sous le regard attentif de Stéphane Nke Ndzana, sous-préfet de l’arrondissement de Douala 2e et de plusieurs invités spéciaux ont été au rendez-vous devant l’esplanade du collège adventiste de New Bell.

A l’occasion de la 57e édition de la fête Nationale de la jeunesse, les ressortissants de l’arrondissement de Douala 2e ont manifestés avec beaucoup de ferveur et d’enthousiasme, leur engagement à soutenir les idéaux de paix et du vivre ensemble. A travers les messages véhiculés par des chants patriotiques, les élèves de la maternelle, du primaire et du secondaire et du supérieur ont marqués le pas dans un défilé patriotique, la tête haute et la poitrine bombée. Signes de leur approbation à prendre les rênes dans un futur proche. Car comme le réitère si bien l’hyme de la jeunesse camerounaise, « Jeunesse du Cameroun debout. A l’appel de la nation; sur toi elle a fondé l’espoir d’un Cameroun meilleur… » Galvaniser par le message du chef de l’Etat le 10 février dernier, ces jeunes ont exprimés non seulement leur citoyenneté mais aussi et surtout ont remercié le président Paul Biya pour les multiples emplois crées dans le cadre du plan triennal spécial jeune.

Le vert rouge jaune a flotté très haut dans cet arrondissement à travers le passage des établissements scolaires, des associations jeunes qui œuvrent au quotidien à rendre l’environnement de leurs quartiers propres et salubres. Des actes qui garantissent ainsi la santé et le bien-être des populations dans cette localité. Comme pour dire que les jeunes de Douala 2e préconisent la vie d’un corps sain dans un environnement sain. Autre fait remarquable, celui du passage de la jeunesse confessionnelle ouu l’on a vu la démonstration d’une jeunesse engagée avec pour leitmotiv « tous ensemble pour bâtir un Cameroun uni et prospère afin de parvenir à l’émergence à l’horizon 2035 ».

Outre la parade du défilé, le 11 février 2023 a également marqué l’installation du nouveau bureau du Conseil National de la jeunesse par le Sous-préfet Stéphane Nke Ndzana.

La cérémonie s’est clôturée par la présentation du nouveau bureau du CNJC et la remise des trophées et autres distinctions aux jeunes qui se sont illustrés durant les festivités marquant la 57e édition de la fête nationale de la jeunesse. Ceci s’est fait sous la houlette de madame le délégué départemental de la jeunesse et de l’éducation civique qui n’a pas manqué de nous rappeler une brève historique du CNJC à travers un discours fluide et limpide: « Monsieur le sous-préfet de l’arrondissement de Douala 2e, madame le maire d’arrondissement de Douala 2e, les conseillers régionaux, les majestés chefs des quartiers, mesdames et messieurs. Né de la volonté des pouvoirs publics de mettre en place en synergie, l’action de la jeunesse du Cameroun, à croitre la créativité des jeunes, l’optimisme et utiliser leur potentiel d’action et de participation au développement, le CNJC est né en 2009. Avec pour mission de jouer un rôle entre les organisations de jeunesse d’une part, et les pouvoirs publics et institutions internationales agissant sur les sujets relatifs à la jeunesse d’autres parts. Elle a également pour prétention de préparer à assurer la prise en charge de leurs besoins et aspirations au niveau international, national et local. En effet conformément au décret présidentiel de 2005, le ministère de la jeunesse et de l’éducation civique institue la tutelle du CNJC qui a pour mission d’organiser les mouvements de jeunesse afin d’impulser et de soutenir la solidarité nationale et internationale pour les jeunes au regard des statuts actuels de ces démembrements ministériels, le représente comme une plateforme nationale de concertation d’expression, de coordination et de consultation des actions des organisations de jeunesse du Cameroun. En ce sens, il regroupe toutes les organisations de jeunesse locale, la société civile… ».

Dans l’arrondissement de Douala 2e, depuis le 30 novembre 2022, le bureau exécutif est placé sous la houlette de M. Garba woudou, a précisée madame le délégué départemental du Minjec.
Après la cérémonie, le chef de terre Stéphane Nke Ndzana a accordé une interview à notre rédaction, dans laquelle il a rappelé aux jeunes de rester fidèle au message du chef de l’Etat et de cultiver sans cesse l’esprit de vigilance face à la montée en puissance de l’incivisme numérique. Le rendez-vous a été donné à tous les responsables de l’arrondissement de Douala 2e au domicile du sous-préfet en guise de séparante. Les absents ont eu tort !

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lancer le chat
1
Besoin d'informations ?
Hello
Puis-je vous aider ?