Accueil » BILINGUISME AU CAMEROUN : LE FRANCAMGLAIS SUR LE BANC DES ACCUSÉS, PAR BERTRAND MINFOUMA

BILINGUISME AU CAMEROUN : LE FRANCAMGLAIS SUR LE BANC DES ACCUSÉS, PAR BERTRAND MINFOUMA

Par La Rédaction
Publié le : Dernière mise à jour le 0 commentaire 487 vues

Officiellement lancée le lundi 30 janvier 2023 à la Place des fêtes de Mbandjock dans la Haute Sanaga par Nalova Lyonga, ministre des Enseignements Secondaires, la semaine du bilinguisme marque le début des activités liées à la fête nationale de la jeunesse. Dans un contexte marqué par le numérique et l’avènement des réseaux sociaux, force est de constater que le francamglais semble faire le bras de fer avec les langues nationales et officielles en milieu jeune. Ce qui s’accuse fort opportunément dans la baisse du niveau d’expression de ces derniers.

Par Bertrand Minfouma

C’est une semaine inoubliable qui s’annonce pour la jeunesse camerounaise car c’est durant cette période que le président de la République S.E Paul Biya, met une fois de plus sa jeunesse en valeur. Les jeunes sont contents de leur président qui pense à sa jeunesse et la soutien. Ils vont mener des activités qui leur permettront de mieux exprimer leur style et de faire valoir leurs compétences et leurs savoirs faires. C’est également une occasion pour eux d’exhiber le style de leurs personnalités. Certains vont se faire un nom au campus à travers leurs prestations publiques et cela augmentera leur cote de popularité. C’est par là qu’ils écriront l’histoire, chacun dans sa zone de compétence. Danser, chanter, réciter ou déclamer des poèmes devant le public, constitueront l’essentiel des activités.

Cependant quand on parle du bilinguisme dans notre pays on entend par là l’expression du français et de l’anglais. Quelle expression ? La bonne bien sûr. Or le bilinguisme a donné naissance dans notre pays à une nouvelle forme d’expression issue à la fois du français et de l’anglais, appelée francamglais. Un style langagier très prisé par les adolescents, surtout ceux non scolarisés. C’est un style qui fait la promotion de la délinquance et de la rébellion. Ceux qui font usage de cette forme d’expression encouragent la médiocrité et attirent la misère sur eux. Contrairement à ce que certains jeunes scolaires s’imaginent, le camfranglais est une langue qui ternie l’image de l’anglais et du français. D’aucun l’utilisent pour vouloir s’affirmer et se targuent d’être charismatique.  Or le francamglais déforme l’expression et impacte farouchement le niveau d’expression de nos langues officielles dans la mesure où certains n’arrivent plus à faire la différence entre les milieux d’expression. Ils importent le langage de la rue  vers les milieux éducatif et professionnel. C’est le cas dans les fora WhatsApp et Facebook où l’on écrit du son à longueur de journée. Cette habitude met en doute les connaissances des jeunes scolaires et fragmente leur intelligence. Que ce soit en anglais ou en français, le niveau d’expression des apprenants aujourd’hui laisse à désirer.

La crise de langage est une préoccupation réelle au même titre que la violence, la vie chère, la corruption et l’inflation. Elle s’est emparée des élèves et étudiants. Facebook ; whatsapp ; Instagram et autres ont joué un rôle asphyxiant dans ce sens. Ce sont des plateformes d’échange, de partage d’idées et d’informations qui sont devenues de véritables écosystèmes de la médiocrité et où règne en maître, le culte de la jonglerie. Dans ce fief du monde à l’envers, on a fabriqué des spécimens, pour véhiculer l’idiotie. Ces derniers sont communément appelés stickers et servent à faire passer un certain nombre d’information, plus ou moins comiques qui attirent l’attention. Le message écrit ne respecte ni l’orthographe ni le vocabulaire ni la grammaire. Pourvu qu’on comprenne ce que l’auteur a voulu dire. Mais est ce que la communication se réduit à la seule compréhension du message ?
C’est le son qu’on écrit, qu’on publie et qu’on lit. Avec les publications observées sur les réseaux sociaux, le niveau de langue n’est plus seulement évalué sur ce qu’on dit mais aussi sur ce qu’on écrit. Ainsi, de manière inconsciente, le niveau de langue des jeunes scolaires tombe en chute libre avec beaucoup de difficulté de rétablissement. S’exprimer constamment en Cam-franglais est un obstacle farouche au bilinguisme. Et dans les réseaux sociaux, on écrit généralement avec beaucoup de fautes. C’est le cas pour la plupart des pages à fortes audiences. « Peupah Zouzoua », « Kerel kongossa », « Cercle des stars du 237 » et bien d’autres, sont quelques exemples de pages qui abrutissent la jeunesse.
Il faut noter que les mêmes erreurs d’orthographe, de grammaire et de vocabulaire qu’on commettait au CE1, on peut continuer à les reproduire en classe de 5e et même en 2nd, 1ere, Terminale.
La semaine nationale du bilinguisme est une occasion pour les jeunes apprenants à reconsidérer nos deux langues officielles et à prendre au sérieux l’apport de ces langues dans le développement du pays et dans l’accomplissement personnel et professionnel des futurs leaders.
Les activités au tour cette célébration seront meublées par des parades intellectuels (défis des incollables, Kermesses, soirées culturelles et autres), auxquelles chaque jeune doit prendre part. Ces activités développent leurs talents et leur ouvre les portes de l’entreprenariat. Les scolaires doivent plus que jamais se tourner sur ce qui est essentiel pour eux et savoir joindre l’utile à l’agréable. Avoir des modèles dans ce sens ou suivre les conseils des aînés, avoir des personnes ressources auprès desquelles prendre exemple serait un atout favorable car on ne devient pas intelligent si on n’écoute personne, si on ne lit pas, si on ne partage pas et si on ne s’abreuve pas à la source.

_______________________________
🔴🔴🔴

© Entrepreneur Newshouse, le journal des patrons.
Contact : +237 682787878
Mail : entrepreneurnewshouse@gmail.com
Site web : www.entrepreneurnewshouse.com
Directeur de publication : Triyah Swebu Leboh
Douala-Cameroun

 

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles Similaires

Lancer le chat
1
Besoin d'informations ?
Hello
Puis-je vous aider ?